Image Comment fonctionne la reconnaissance faciale ?

Comment fonctionne la reconnaissance faciale ?

Comment fonctionne la reconnaissance faciale ?

Reconnaissance vocale, empreintes digitales, empreintes rétiniennes, la biométrie peut utiliser diverses mesures pour identifier une personne. La reconnaissance faciale en fait partie. Mais comment fonctionne-t-elle ?

La reconnaissance faciale pour l'identification d'une personne

Si vous n'avez vu cette technologie que dans les films d'espion, sachez qu'elle existe pour de vrai. Elle est même une des technologies les plus fiables pour identifier une personne. La reconnaissance faciale est une application dans le domaine de la biométrie dont le but est d'identifier un individu grâce à son visage. Pour reconnaître un visage, il faut que ce dernier figure dans la base de données. Il faut donc effectuer une ou plusieurs captures initiales. L'image prise est ensuite analysée afin de prendre en compte les éléments remarquables du visage. Ces points caractéristiques peuvent être :

  • Écartement des yeux
  • Arêtes du nez
  • Oreilles
  • Menton
  • Commissures des lèvres
  • Mâchoire
  • Pommette

Un patron est alors obtenu et enregistré dans la base de données. Pour l'identification d'une personne, le logiciel va d'abord repérer son visage, puis l'analyser. Il va ensuite comparer les points caractéristiques à ceux des autres modèles stockés dans la base de données. L'individu est identifié quand les points caractéristiques de son visage correspondent à ceux d'un modèle stocké dans la banque de données.

La reconnaissance faciale 2D et 3D

Il existe deux principales méthodes de reconnaissance faciale : la 2D et la 3D. La reconnaissance 2D est la plus classique et la plus utilisée. Avec cette méthode, le logiciel identifie un individu par le biais de sa photo prise par une caméra de surveillance ou préenregistrée. La reconnaissance faciale 3D est une version plus améliorée de la 2D.

Dans cette méthode, un modèle tridimensionnel est créé grâce à plusieurs photos de l'individu. On obtient alors un modèle en 3D avec différents points de vue de l'individu à identifier. Grâce à l'avancée de la technologie, il est maintenant possible d'identifier une personne en utilisant la biométrie même si cette personne sourit, porte des lunettes ou ouvre sa bouche.

Les utilisations de la reconnaissance faciale

Cette technologie est utilisée à des fins très variées. Par exemple à Hangzhou, il est possible de payer son repas avec la reconnaissance faciale 3D. Toutefois, pour bénéficier de ce service, le client doit être enregistré dans Alipay.

Plusieurs smartphones sont aussi équipés d'un algorithme qui peut identifier le visage de leur propriétaire. Il est donc possible de déverrouiller ces appareils et d'accéder aux applications mobiles grâce à la reconnaissance faciale. Cette technologie est également utilisée par les forces de l'ordre pour chercher et identifier des criminels. Le contrôle de l'accès à un lieu sensible se fait aussi plus facilement avec la reconnaissance faciale.

Mais ce système est aussi utilisé dans certains aéroports. Les sas de contrôles des passeports des aéroports de Roissy et d'Orly sont par exemple dotés d'un tel système. L'évolution de la biométrie est très remarquable. C'est ainsi que des sociétés spécialisées dans ce domaine, à l'instar de Semlex d'Albert Karaziwan, ne cessent d'adapter leurs produits pour répondre à des exigences de plus en plus croissantes.

Articles

Microsoft régule la reconnaissance faciale

La technologie de la reconnaissance faciale se répand de plus en plus et est appliquée dans divers domaines. À cause de la performance de cette technologie, plusieurs personnes craignent qu'elle ne soit......